top of page
Rechercher
  • sebsimon54

Les émotions







Les émotions sont le résultat d’une interaction avec l’environnement est son monde intérieur. Elles impliquent des phénomènes neurologiques, biologiques (sensations physiques), psychologiques (perceptions) et peuvent être plusieurs à se chevaucher au même moment

 

Selon le Larousse (2024) le mot "émotion vient du latin ex et moveo : « déplacer », « ébranler » ; par extension, « ce qui met en mouvement et nous jette au dehors ».


L'émotion va exister au 16ème siècle par le mot « esmotion » qui induira la signification utilisée actuellement :  l’émotion est un état de conscience complexe, généralement brusque et momentané, accompagné de signes physiologiques (par exemple : cœur qui accélère, rougissement, sudation).

 


Les caractéristiques des émotions

 

-        Sont des réactions spontanées, elles émergent et disparaissent

 

-        Sont de différentes durées (quelques secondes à plusieurs minutes)

 

-        Sont complexes et peuvent comporter différentes réactions simultanées

 

-        Sont universelles Sont automatiques

 

-        Se perpétuent automatiquement

 

-        Ne peuvent être modifiées directement

 


Toute émotion est légitime et ne peut pas être remise en question par un autre ! Il n’y a pas d’émotions positives ou négatives car toute émotion est importante, a une fonction. On parlera plus d’émotions agréables ou désagréables. C’est plutôt la réaction comportementale qui s’en suit qui peut être dommageable. On parle de comportement approprié versus inapproprié face à une situation donnée.


Les émotions sont influencées par nos pensées. La façon dont nous pensons va avoir directement un impact sur la nature de notre émotion et son intensité !

 

 

Le rôle des émotions

 

-        Elles nous motivent (et nous organisent) pour agir

 

-        Elles nous permettent de réagir rapidement et instinctivement aux situations vécues

 

-        Elles communiquent avec les autres (et les influencent)

 

-         Elles communiquent avec nous (sur les situations vécues, sur nos besoins

 

 

L’intensité des émotions


L’objectif n’est pas de supprimer les émotions puisqu’elles ont des fonctions. On va alors travailler sur l’acceptation de nos propres émotions ainsi qu’à apprendre à gérer leur intensité.

 

Les émotions : un continuum :

 

 Faible intensité------------- intensité modérée-----------Intensité élevée

 

 

 

Les différentes émotions et leurs fonctions.

 

Paul Ekman identifie 6 émotions de base universelles, que l’on retrouve dans toutes les cultures : la joie, la tristesse, la peur, le dégout, la surprise, la colère.

 

·       La Colère : Organise nos réactions quand des objectifs ou des activités importantes sont bloqués ou quand une attaque contre soi ou des êtres chers est imminente. Elle permet de se focaliser sur notre propre défense, la maitrise et le contrôle de soi.


·       La Peur :  Organise nos réactions lorsque notre vie et notre bien-être sont menacés.

Elle nous permet de nous concentrer sur une manière d’affronter le danger : Fuite, attaque, sidération.


·       Le Dégout : Organise nos réactions à des situations qui sont offensants et contaminants. Cette émotion nous permet de rejeter ou nous distancier de certains éléments, événement ou situations.

 

·       La Tristesse : Organise nos réactions à la perte de quelqu’un ou de quelque chose d’important, et à des objectifs abandonnés ou non atteints. Elle permet de mobiliser nos ressources sur ce qui est essentiel pour nous, sur l’atteinte d’objectif, et de communiquer aux autres le fait que nous avons besoin d’aide.

 

·       La Honte : Mobilise nos réactions liées aux caractéristiques personnelles de nos comportements qui sont déshonorables ou sanctionnés dans notre communauté. Elle nous permet de nous concentrer sur la dissimulation de nos transgressions, et si celle-ci sont déjà publiques, d’adopter des comportements d’apaisement.

 

 

·       La Culpabilité : Organise nos réactions à des actions spécifiques qui nous ont conduits à enfreindre nos valeurs. La Culpabilité permet de nous focaliser sur des actions et des comportements qui nous permettront de rétablir la situation.

 

·       La Jalousie : Organise nos réactions aux personnes qui souhaitent nous ôter notre relation ou les choses qui nous importent. Elle nous permet de nous concentrer sur ce que nous avons.

 

·       L’Amour : Organise nos réactions liées à la reproduction et à la survie. Elle nous permet de nous concentrer sur l’union et l’attachement aux autres.

 

·       Le Bonheur : Organise nos réactions à un fonctionnement personnel optimal, aux personnes qui nous sont chères ou groupe social auquel nous appartenons. Il nous permet de continuer des activités qui nous font plaisir et améliorent notre valeur personnelle et sociale.

 


Emotions et besoins



Derrière chaque émotion vécue se cache un besoin sous-jacent, souvent inconscient. Bien souvent, c’est la non-satisfaction d’un besoin qui déclenche l’émotion. Bien identifier le besoin derrière l’émotion est nécessaire afin de combler celui-ci et ainsi apaiser l’émotion désagréable pouvant être vécue. Autrement dit, le besoin est la cause et l’émotion le résultat.

 

« Il appartient à chacun d’écouter et d’entendre le désir qui existe derrière chaque peur et d’oser le respecter » (Jacques Salomé, 2003)


« Exprimer son désir est plus dynamique que de se laisser enfermer par ses peurs, de les ruminer ou de les imposer en permanence à son entourage proche ! »  (Jacques Salomé, 2003)

 


-        Besoin physiologique : manger, boire, dormir, se vêtir « J’ai peur parce que je n’ai rien à manger. »

 

-         Besoin de sécurité : avoir un toit, ressources financières et matérielles suffisantes, stabilité familiale, stabilité affective, être en sécurité physiquement et psychologiquement, accessibilité à des services de santé et des services sociaux « Je suis en colère, car mon employeur m’a renvoyé et je vais manquer d’argent. »

 

-        Besoin d’appartenance : besoin d’aimer et d’être aimé, avoir des relations intimes, avoir des amis, faire partie d’un groupe, se sentir accepté par autrui « Je suis triste, car ma conjointe a rompu avec moi. » 

 

-        Besoin d’estime : besoin d’être considéré et reconnu dans sa personne et dans ce qu’on fait, besoin de se respecter et de se faire confiance « Je suis en colère, car mon conjoint ne me remercie jamais pour toutes les tâches que j’accomplis pour notre famille. » 

 

-        Besoin d’accomplissement : besoin de se réaliser, d’exploiter et de mettre en valeur son potentiel personnel dans tous les domaines de la vie « J’ai peur, car il se peut que l’école de danse où je pratique ferme ses portes. »



Bibliographie





14 vues0 commentaire

Comments


bottom of page